Croire sans avoir vu

Ce ne sont pas les circonstances de la vie qui déterminent ce que tu seras demain, ni ta destinée, mais c’est ce que Dieu dit sur ta personne. Je peux passer par des temps difficiles, mais je sais une chose, c’est que de façon ultime, c’est la Parole de Dieu qui va s’accomplir dans ma vie, si je crois avec persistance.

Dans notre vie de tous les jours et dans notre jargon chrétien, nous utilisons souvent le terme  »foi ». D’ailleurs, plusieurs expression séculières existent à cet effet, tel que  »être de bonne foi ». Pourtant, il n’est pas toujours évident d’en donner une définition précise. L’exercice auquel je propose de me soumettre, est celui de tenter d’apporter une définition à la « foi ». Dans ce texte, je vais me concentrer sur un aspect de la foi.

Ainsi donc, si je devais définir la foi de façon simple, je dirai ceci: « la foi c’est croire sans avoir vu ». En effet, plusieurs textes dans la Bible semblent mettre en contradiction la capacité de l’Homme à voir, et la foi.

Hébreux 11 : 1 

Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas.

Ce texte est l’un des plus populaires et c’est une sorte de définition de la foi. Vous remarquerez que dans cette définition, il n’y a aucune notion de Dieu, ni de Jésus. La foi, est dissociée de toute religion, bien que ce soit Dieu qui l’a créée.

Nous remarquons également que l’une des idées qui se dégage de cette définition est que la foi, c’est croire en ce que l’on ne voit pas. Il est également question de ‘démonstration’. Or la démonstration est concrète, et non abstraite. Ce terme ‘démonstration pourrait donc être remplacé par ‘concrétisation’ ou ‘réalisation’. De façon ultime, la foi, c’est la concrétisation des choses que l’on ne voit pas, mais en quoi nous croyons fermement.

A ce sujet, un autre texte attire mon attention dans 2 Corinthiens 5:6-8 ; l’apôtre Paul dit :  ‘‘Nous marchons par la foi et non par la vue ». Dans cette expression, il semble qu’il mette en opposition la foi et la vue. Notre réalité semble parfois aller à l’encontre des promesses de Dieu envers nous. Il semble que nous ne puissions grandir dans notre foi, si nous nous attachons à ce que nos yeux voient. Pour marcher par la foi, il semble qu’il ne faut pas s’appuyer sur notre vue. Si nous basons notre foi sur notre monde physique, nous risquons de nous tromper.

Car en effet, il y a souvent inadéquation entre la promesse divine dans notre vie et ce que nous expérimentons au jour le jour.  Dieu dit ‘J’ai formé pour toi des projets de paix et non de malheur’ pour autant, beaucoup de personnes aujourd’hui sont frappées par le chômage, certains sont au RSA, au SMIC et n’arrivent pas joindre les deux bouts à la fin du mois. Alors on se demande ‘ou se trouve ce plan de paix et de bonheur’ ? La bible dit que ‘par ses meurtrissures nous sommes guéris’ mais beaucoup de croyant souffrent de maladies, parfois de maladies, dites incurables. Quand nous allons voir les docteurs, les diagnostics sont parfois apeurants. On a peut-être prophétisé sur ta vie en disant que tu seras un entrepreneur à succès, pour autant, aujourd’hui tu n’arrives même pas à subvenir à tes besoins de base. Mais dans tout cela, l’apôtre Paul dit ‘Nous ne marchons par la vue, mais par la foi’.

Ce ne sont pas les circonstances de la vie qui déterminent ce que tu seras demain, ni ta destinée, mais c’est ce que Dieu dit sur ta personne. Je peux passer par des temps difficiles, mais je sais une chose, c’est que de façon ultime, c’est la Parole de Dieu qui va s’accomplir dans ma vie, si je crois avec persistance.

Pour illustrer le fait de croire sans voir, nous pouvons également nous rattacher à notre relation directe avec notre Seigneur. En effet, la plupart des chrétien aujourd’hui n’ont jamais rencontré, ni vu Jésus, pourtant nous croyons en Lui. 

Nous n’avons pas vu Jésus ressusciter des morts, et nous croyons qu’Il l’est.
Nous n’avons pas vu Jésus faire les miracles qui sont décrits dans la Bible et pour autant nous sommes convaincus que c’est la vérité. C’est cela aussi ‘croire sans avoir vu.’
Nous croyons également au ‘paradis’ sans l’avoir vu. Nous n’avons pas vu Moise, ni les tables de la loi, et nous croyons que Dieu a donné ses commandements.

Enfin, je souhaite encourager chaque personne qui lira ces quelques mots. Même si tu n’as pas encore vu les promesses et les bontés de Dieu s’accomplir dans ta vie, garde la foi, car cela s’accomplira certainement.

Shalom

2 Commentaires

  1. je tiens d’abord a vous feliciter pour ce grand travail. Ceci est vraiment interessant car beaucoup de gens ont toujour tendance a apporter une definition exacte.

  2. j’ai bien lu ta définition de la foi qui rejoint la révélation de Notre Seigneur Jésus Christ à Thomas le rationnel: heureux celui qui a la foi sans la vue! Il est fort évident que le vrai bonheur de l’homme vient de ce qu’il espère dans le futur et non de ce qu’il vit dans le présent! Shaloom!
    Pasteur Fortuna KABONGO Des Eclises LES COMMUNAUTES EVANGELIQUES DU PLEIN SALUT ( CEPS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question Sécurité *